5 règles de français à savoir impérativement | Le Français Sympa

5 règles de français à savoir impérativement !

5 règles de français à savoir impérativement !

La langue française est une langue merveilleuse, mais qui en décourage plus d’un avec ses nombreuses règles de français à savoir.

Dans un contexte, vous suivez certaines règles de français.

Dans un autre, ces mêmes règles ne valent absolument plus rien.

En dépit de toute cette complexité, je suis sûre qu’avec un peu de pratique, vous ferez des jaloux aussi bien à l’écrit qu’à l’oral.

Toutefois, avant de vous lancer à la conquête de la linguistique française, il existe quelques impératifs à connaître par cœur.

Règle n°1 : L’accord de l’adjectif

En français, un adjectif s’accorde toujours avec le nom qu’il détermine ou qu’il qualifie.

On dit qu’un adjectif détermine un nom lorsqu’il en précise le sens ou l’ordre. À titre d’exemple, vous avez le premier rôle, les premières robes.

En ce qui concerne la qualification, il s’agit pour l’adjectif de donner la qualité ou le défaut du nom indiqué. Comme exemple : une belle femme ; un tableau sale.

Selon les règles de français, les adjectifs présentent certaines particularités que je vous propose de découvrir avec moi.

Tout d’abord, l’accord des adjectifs composés s’effectue à la fin.

On parlera par exemple des paroles aigres-douces.

Ensuite, l’adjectif s’accorde s’il s’agit d’une couleur (sauf pour les couleurs qui sont aussi des noms communs comme orange, marron – cela fera l’objet d’un autre cours).

On dira donc une cravate verte.

Par contre, s’il y a deux adjectifs, dont une couleur, il n’y a pas d’accord. Ce sera cette fois une cravate vert foncé.

Comme évoqué plus haut, il n’y a aucun accord si le qualificatif est un nom. On dira donc des vestes olive.

Enfin, pour demi, il est invariable si placé devant le nom : une demi-journée.

Si placé derrière le nom, demi sera variable en genre avec journée « une journée et demie».

Règle n°2 : L’utilisation de la et ou l’a et l’as

En dehors de la, comme dans la mangue, la porte, etc., la est utilisé dans les temps simples.

Ainsi, vous avez : Je la répare, nous la verrons.

Pour ce qui est de l’a et l’as, ils sont utilisés dans les temps composés.

Selon les règles de français, vous avez ainsi Il l’a bu, tu l’as vu, nous l’avons mangé… le l’ reprend l’objet concerné : le verre d’eau, le ciel bleu, le poulet.

Enfin, n’est utilisé que s’il est remplaçable par ici.

Exemples : La dame n’est pas là ; Nous avons trouvé votre sac là.

Règle n°3 : Il y a des vingt, des cent et des mille

Si vingt et cent sont multipliés, ils s’accordent. Par contre, s’ils sont suivis d’un autre nombre, il n’y a plus d’accord.

Par exemple : quatre-vingts ; quatre cents, mais quatre-vingt-cinq ; quatre cent trois.

Mille demeure toujours invariable contrairement à million, millier ou milliard qui s’accordent.

Règle n°4 : tout, tous, toute ou toutes ?

En accord avec les règles de base en français… devant un nom, tout s’accorde : tout homme ; tous les hommes.

Lorsqu’il se trouve devant un verbe, il varie : Les affaires vont bon train, toutes évoluent bien ou encore Les enfants se sont enfuis, tous sont partis.

Ensuite, face à un adjectif féminin commençant par une voyelle, tout demeure invariable : les filles sont tout énervées.

Mais si l’adjectif commence par un h aspiré (nous en reparlerons dans un autre article) ou une consonne, tout s’accorde.

Vous aurez donc : Elle est tout émue, elles sont toutes joyeuses.

Retenez aussi que, devant un adjectif féminin commençant par une consonne, l’accord se fait : les femmes sont toutes belles.

Enfin, quand tout peut être remplacé par entièrement ou complètement, face à un adjectif masculin, tout demeure invariable. Par exemple, Ils sont tout tristes.

Règle n°5 : leur ou leurs ?

En voilà, des mots dont on ne sait pas toujours quoi faire, mais je vous assure qu’ils n’ont rien de compliqué.

Selon les règles de français, leur reste invariable s’il est remplaçable par lui.

Par exemple : Je leur ai dit, nous leur avons donné à boire = Je lui ai dit, nous lui avons donné à boire.

De même, il reste au singulier s’il est suivi d’un nom singulier : Leur ennemi est en vue.

Si, par contre, il ne peut être remplacé par lui, alors il s’accorde.

Vous aurez alors leurs missions, leurs amis sont arrivés.

De plus, comme vous l’avez sans doute remarqué juste en haut, leur n’a pas de féminin.

Lorsqu’il est précédé de les, leur s’accorde également : Ils ont retrouvé les leurs.

Comme vous avez pu vous en douter, ces règles de français à savoir sont loin d’être les seules.

Il s’agit simplement des règles de base en français à connaître pour être à l’abri des grossières erreurs.

Je vous invite donc à vous amuser à formuler des phrases en prenant en compte l’une ou l’autre de ces règles.

Apprenez et maîtrisez le français avec mon site Le Français Sympa qui regroupe des conseils et astuces pour vous perfectionner au quotidien.

En plus, je propose des coachings personnalisés et cours de français pour accompagner toutes personnes souhaitant évoluer et progresser en français.

Pour ceux qui ont un niveau intermédiaire voire avancé en français, si vous souhaitez revoir le français écrit tous les jours et de façon ludique, alors vous pouvez commander dès maintenant mon ebook L’Orthogrammier Sympa.

Découvrir mon Ebook L’Orthogrammier Sympa

Claire-Sophie
 

>