Claire-Sophie, fondatrice du site Le Français Sympa

À propos

Progresser avec Le Francais Sympa

Bienvenue, je suis Claire-Sophie, fondatrice de Le Français Sympa

Le but de ce site est de vous aider à apprendre et maîtriser le français.

Et comme la langue française est complexe, je vais vous aider aussi à ne plus faire de fautes d’orthographe et de grammaire dans vos apprentissages. 

Je vous suis donc de A à Z. Je vais vous accompagner dans cette démarche, étape par étape. En analysant vos forces (car vous en avez tous, et pas des moindres) puis en concentrant mes efforts sur la détection de vos points à améliorer.

Pour faire en sorte qu’elles deviennent des forces. Ensemble. Car il n’y a aucune réussite sans travail d’équipe. Aucune. 

Savoir se présenter, savoir compter, construire une phrase, orthographe, grammaire, sémantique, rédaction. Vous êtes au bon endroit.

À qui s'adresse Le Français Sympa

  • Vous êtes étranger et souhaitez apprendre la langue française de façon sympathique
  • Vous êtes allophone (vous résidez en France et votre langue maternelle est une langue étrangère) et souhaitez pouvoir comprendre le français pour vous débrouiller seul dans votre vie courante (avec les écoles, les administrations, etc.)
  • Vous avez toujours rêvé d'apprendre le français, langue de l'amour et de la gastronomie ?
  • Vous avez appris la langue française et souhaitez vous perfectionner
  • Votre travail nécessite la maîtrise du français professionnel que vous n'avez pas
  • Vous recherchez par-dessus tout un accompagnement personnalisé, adapté à vos besoins

Succès, confiance, fierté, légitimité dans votre vie ou au travail... vous vous dites que vos lacunes peuvent vous coûter cher. Très cher... comme je vous comprends.

Le Français Sympa pour progresser en langue française

Pourquoi faire appel à moi ?

  • Vous n’avez pas confiance en vous quand il s’agit de prendre votre stylo
  • Vous ne savez pas correctement vous présenter et bataillez avec la prononciation
  • Vous craignez que vos fautes entachent sérieusement votre crédibilité dans votre vie étudiante
  • Vous avez peur que vos enfants ne soient pas intégrés en France si vous ne pouvez pas les aider
  • Vous pensez que vos lacunes en français vous empêcheront de décrocher le poste de vos rêves


Et cela vous gâche la vie. Pas de panique. À chaque problème, sa solution.

Car, comme dit toujours mon grand-père, quand il n’y a pas de solution, il n’y a pas de problème.

Alléluia, vous n’êtes pas un cas désespéré, bien que vous pensiez le contraire…

Stop au stress ! Ce site a pour vocation de vous aider à apprendre correctement le français dans la joie et la bonne humeur, si bien que vous pourrez le parler et l'écrire efficacement.

Mais comment faire ?

Mince… Vous êtes excellent dans votre langue maternelle mais une chose ne va pas : votre français.

Il faut que vous l’appreniez ou que vous le révisiez. Par envie, par défi, par obligation.

Et si vous l’avez déjà appris un peu, ceux qui vous lisent n’ont souvent pas envie d’aller jusqu’au bout tant ils ont mal aux yeux.

Ah bon ? À ce point ? Oui. Et ce n’est pas tout : ils vous jugent là-dessus.

Et ils se font une idée de votre personne en se focalisant sur ce qu’ils voient en premier. Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que c’est normal ! C’est normal que vous vous trompiez, que vous hésitiez, que vous fassiez des erreurs.

Car le français, ce n’est pas votre langue maternelle. C’est injuste, vous vous dites. Le monde est vraiment impitoyable.

Mais que voit-on en premier lorsqu’on lit ? Je ne sais pas vous, mais moi, je vois d’abord l’orthographe, le respect des règles grammaticales, la ponctuation, et puis la construction des phrases.

Et si c’est raté, en général, on vous colle une étiquette. À vie. Parce que les gens sont cruels. Vous avez raison. Mais j’ai foi en la progression et je crois en vous. 

Comme vous devriez en faire autant. D’ailleurs, si je vous disais que vous pouviez tous les faire mentir, me croiriez-vous ? Si ce n’est pas le cas, vous devriez. Aucune situation n’est une fatalité quand on se donne les moyens de remédier à ses blocages. Je vous l’assure.

Oui, apprendre le français, c’est difficile.

Oui, apprendre le français, cela vous demande beaucoup d’efforts.

Oui, apprendre le français, cela vous demande de la régularité, une implication quotidienne.

Et si vos problèmes de français vous effraient, si vous voulez apprendre et vous perfectionner parce que vous en cernez l’importance, je vais vous accompagner en personne, à travers mes articles et mes vidéos, avec, pour but, de vous faire réaliser à quel point vous êtes capable de progresser…

Et vous faire briller si bien que vous serez capable de comprendre ce qui se dit à la TV française, de comprendre un texte français sur les bancs de l'université ou de rédiger correctement une lettre pour le directeur de l’école de votre enfant… 

Et regagner en confiance, en assurance et en crédibilité, que ce soit dans votre travail, qui nécessite la maîtrise du français, ou dans votre quotidien.

Progresser en français avec Claire-Sophie

Qui se cache derrière Le Français Sympa

Je suis Claire-Sophie. La première chose que vous devez savoir sur moi est que je suis passionnée de langues, et particulièrement de français.

Très tôt, j'ai marqué ma différence avec l'intérêt et l'amour que je voue aux subtilités de la langue française.

N'est-ce pas sa complexité qui en fait tout son charme ?

Ne sont-ce pas ses nuances qui révèlent son élégance et son unicité ?

La France ne jouit-elle pas d'ailleurs d'une aura internationale pour -entre autres- la beauté de sa langue ?

Depuis toute petite, je suis attentive aux détails. Particulièrement quand il s'agit de langue française.

Enfant, j'étais la seule de l'école (c'est sûr) à attendre le prochain cours de français comme on attend le Père Noël la veille du 25 décembre ; j'étais la seule (semblait-il) à languir affreusement de la dictée suivante ; et j'étais la seule (semblait-il aussi) à porter toute mon attention sur la grammaire enseignée, avec des yeux si exorbités qu'on aurait dit que j'étais atteinte d’exophtalmie.

En somme, j'ai toujours trouvé que la maîtrise de la langue dans tous ses aspects était extrêmement importante, à l'écrit comme à l'oral.

Pourquoi progresser en français ?

Outre le côté "culture nationale", être à l'aise avec la langue française vous permet de montrer au monde que vous êtes instruit, certes, mais surtout sérieux... et c'est un gage de confiance, que ce soit des professeurs qui vous lisent, des natifs qui vous écoutent ou de vos collègues français.

Tous les jours... Car c'est humain, un contenu oral ou écrit qui paraît sérieux donne envie de continuer. N'est-ce pas ?

Tenez, vous n'avez qu'à prendre l'exemple d'une couverture de livre. Hmmm...

Ne jugez pas un livre sur sa couverture, allez-vous me dire... Eh bien, faux, archi faux ! Au contraire... Pourquoi ?

À votre avis, la première de couverture n'est-elle pas le premier contact du lecteur avec le livre ? N'est-elle pas la synthèse du livre en introduisant son intérieur ? Ne reflète-t-elle pas une promesse ?

La première de couverture éveille ainsi la curiosité. VOTRE curiosité. Par rapport à quoi ?

Pourquoi est-ce que j'insiste autant là-dessus ?

En fait, je vous parle en connaissance de cause : j'ai travaillé deux ans en maison de retraite, en tant que Responsable des Ressources Humaines. J'étais notamment chargée de recruter du personnel ASH (Agents de Service Hôtelier) mais aussi du personnel aides-soignants, infirmiers et personnel de bureau.

Inutile de vous préciser qu'il me fallait éplucher les dizaines de candidatures (CV et lettres de motivation) que je recevais chaque semaine... Et figurez-vous que j'écartais systématiquement les candidatures dont le contenu était pollué de fautes d'orthographe, quand bien même leur parcours aurait correspondu aux exigences du poste.

Cela constituait pas moins de 90% des candidatures. 90%.

Et j'étais parfaitement intransigeante avec les Infirmiers et assistants de Direction.

Je considérais (je considère toujours) qu'il était inadmissible de présenter un tel contenu à une Direction d'établissement, pour espérer intégrer la structure, en ayant fait des études relativement longues (Bac + 3/Bac +5) !

J'ai moi-même fait de longues études et il m'a été donné de voir les lacunes de mes collègues de Master... Ils en faisaient d'ailleurs les frais à chacun de leur devoir. Je trouvais cet état de fait regrettable. C'est en grande partie pour cela que j'ai décidé de former ceux qui ont des difficultés en français et donc créé ce site Le Français Sympa.

N'oubliez pas non plus qu'être à l'aise avec le français écrit et parlé est aussi extrêmement valorisant pour vous. 

Vous pouvez comprendre une chanson française, une série française, une publicité française, lire en français...

Halte ! puis-je vraiment prétendre pouvoir vous aider ?

Et vous avez raison de douter, je serais moi-même dans la même configuration que vous et je me demanderais :

  • Est-elle légitime à parler de règles écrites ? à prétendre pouvoir me former ?
  • Qui me dit que je peux avoir confiance en elle ?
  • Est-elle vraiment compétente ?

Laissez-moi vous raconter une petite anecdote.

Il y a quelque temps (ce devait être en début d'année 2019), je me suis demandé comment je pouvais faire valoir mes compétences dans le domaine du français, sans avoir à suivre une formation longue et coûteuse et sans avoir à préparer quoi que ce soit.

J'avais entendu parler du Certificat Voltaire, un certificat de niveau en orthographe reconnu par les entreprises, au même titre que le sont le TOEIC et le TOEFL.

Alors, par plaisir et défi personnel, j'ai décidé de le passer. Le 11 avril 2019.

C'est alors que je me retrouve, seule dans un amphithéâtre d'IUT (Institut Universitaire de Technologie), devant quantité de phrases à l'intérieur desquelles il me faut détecter la ou les faute(s).

Toute réponse incomplète est nulle. L’épreuve dure 3 heures.

Elle commence par une petite dictée de 2 lignes sans aucune difficulté, suivie d’un QCM (Questionnaire à Choix Multiple) de 195 phrases réparties en deux niveaux de difficulté.

8 jours après le passage du Certificat, je découvre mon score :

Mon Certificat Voltaire – avril 2019

Un score qui me permet d’être meilleure que 96,6 % des participants. Sans préparation. Je vous laisse découvrir mon score en détail :

Mon score détaillé du Certificat Voltaire – avril 2019

Ce score valorise le CV, c’est certain, mais il ne faut pas tout attendre de celui-ci.

Vous vous demandez ce que j’entends par là.

Eh bien, faire ressortir son niveau en orthographe sur le CV est intéressant, mais il n’est efficace pour l’employeur que s’il est bon. Évidemment. Et pour viser un score d’au moins 700 points, si vos règles de base sont à revoir, votre travail sera considérable car l’exercice du Certificat est truffé de subtilités, nuances et difficultés issues du registre littéraire.

En plus, ce n’est pas parce que votre score à la certification Voltaire est bon que vos écrits seront exempts de fautes.

C'est un exemple pour vous dire que la régularité de votre niveau ne tient qu’à vous et à votre désir de vous perfectionner sur le long terme… ceci pour un seul but : que vous deveniez enfin bon à l'écrit comme à l'oral.

Et que vous repreniez enfin confiance, pour faire en sorte que votre niveau devienne un atout au lieu de constituer un handicap des plus fâcheux (pour vous et les autres) !

Améliorez votre image avec Le Français Sympa

Vous voulez davantage de confiance et souhaitez vivre avec la richesse d’une langue de plus à votre actif.

Ou bien, vous aimeriez aller plus loin et vous enrichir de toutes les subtilités de la langue.

Si vous avez cheminé jusqu’ici, cela signifie que vous êtes motivé pour apprendre le français ou le perfectionner.

C’est faisable. Oui, vous pouvez le faire.

Mais vous vous dites que vous n’y arriverez pas seul, même si vous avez votre Google traduction qui ne remplacera d’ailleurs jamais un cerveau humain. Le vôtre.

Alors, vous et moi, nous allons faire ce travail. Pour que vous gagniez la confiance et la fierté que vous méritez.

Pourquoi attendre ?

Définissons ensemble vos besoins.

 Claire-Sophie M.

>